Portrait de l’auteur

Le 7 septembre 1926, Walter Benjamin voyage pour la première fois à Marseille.

Haschich à Marseille

À partir de décembre 1927, les docteurs Ernst Joël et Fritz Fränkel proposent à Benjamin, de participer sous surveillance...

L’hôtel

J’étais allé à Aix le jour même.

Le labyrinthe

Et voilà que commencent à s’annoncer les prétentions que couve le mangeur de hachich quant au temps et à...

Le bistrot

Et ce fut dans, ce petit bar du port que le hachich se mit à produire son enchantement intime, au fond canonique, avec...

« Chez Basso »

J’indiquai une spécialité régionale.

Nouvelle vision

Puis en haut chez Basso, les jeux précédents recommencèrent lorsque je regardai vers le bas.

Rue Paradis

C’est-à-dire je ne voyais que des nuances : mais celles-ci étaient égales.

Le dancing-bar

Sur un tramway qui s’arrêta un instant sur la place où j’étais assis, était écrit : « Barnabé ».

L’ivresse

J’appelais la musique qui chaque fois s’enflait de nouveau pour diminuer ensuite, les baguettes de paille du...

Dernier passage

En 1937, Walter benjamin publie L’angoisse mythique chez Goethe dans les Cahiers du Sud, un extrait de son étude sur les...